Les Québécois disent le jour de l’action de grâce… mais cette expression étant pour le moins encombrante, nous on dit tout simplement Thanksgiving. Et oui, on fête ça ! C’est le moment de se rassembler tous ensemble, de passer des heures et des heures à faire une énorme quantité de bouffe, d'être bien reconnaissant comme il faut, et de manger.

 

Une tradition qui franchit les frontières

Depuis que je suis débarquée en France il y a 10 ans (déjà?!?!!!!!), j'ai fêté 10 fois Thanksgiving. Non, je ne l'ai pas raté une seule fois, cette fête, malgré les difficultés de se procurer une grosse dinde en mi-novembre, de faire une bonne sauce aux airelles sans l'aide de ma chère mère, et de faire une bonne tarte à la citrouille tout court.

Avec les enfants et le travail, une expatriée comme moi pourrait facilement abandonner cette fête... faute de temps ! Mais je voulais absolument que mes enfants grandissent avec cette tradition : après tout, c'est une fête qui repose sur le principe de gratitude. Et c'est clair, nous avons de quoi être reconnaissants : une famille géniale, le travail qui est stable et gratifiant, les amis...

 

Ca travaille dans la kitchen...

Cette année j'ai préparé le repas avec des collègues. Comme on travaille tous comme prof d'anglais, on s'est amusés à faire la cuisine en la meilleure sorte de « franglais » qui existe : « le franglais : édition cuisine »., ce qui était assez drôle. « Would you please éplucher cette pumpkin » ? « Combien de bread do I need to put in la farce » ? Oui on s'amuse beaucoup trop facilement... ahah.

 

A un moment vers la fin de la cuisson de la première tarte (la tarte aux pommes) j'ai entendu un énorme cri qui émane du salon : c'était Ethan. J'ai couru à toute vitesse pour voir ce qui se passait : il était parterre, en pleurs car il s'était cogné le doigt de pied contre la table basse... « c'est pour ça qu'on ne doit pas courir en cercles dans la maison, mon chéri, » mon mari était en train de lui dire.

Ouais, très bien, essaie, explique-lui. Mais malheureusement je pense que ses orteils ont hérité une certaine affinité pour les tables, canapés, et toute autre chose qui peut faire mal...je connais ça, moi !

dinde travail maman

 

Le résultat final... miam ! Good job, les cooks !

Bon, après une longue journée de travail dans la cuisine c'était enfin prêt. Et j'avoue, c'était sooooooo good. Beaucoup trop bon même. On a beaucoup trop mangé et hélas, c'était le dimanche... pas trop de temps de s'y remettre avant la semaine de travail... :(

En tout cas, Happy Thanksgiving à tout-e-s!


Et vous ? Quelle est la fête qui vous fait le plus cuisiner chez vous ? Avez-vous déjà eu l'occasion de goûter ce repas de Thanksgiving ?